Le software craftsmanship à l’heure du télétravail

Pour nos développeurs, la qualité prime sur tout, et c’est d’ailleurs bien là seule chose qui n’a pas changée dans leur quotidien ces derniers mois. Nous les avons interrogés sur plusieurs thématiques afin qu’ils racontent leurs expériences sur le fait d’assurer des rendus de qualité à distance. S’adapter à un nouveau rythme d’abord, pour eux et leurs équipes, mais aussi transformer les rituels et les outils. 

Retrouvez tous leurs conseils pour assurer à distance en quelques lignes ! 

L’adaptation, la principale qualité d’un développeur moderne !

Dans les secteurs de la finance, du tourisme ou encore de l’écologie, l’ensemble de nos développeurs s’est retrouvé lui aussi en télétravail du jour au lendemain. Pour ne pas mettre leurs projets à l’arrêt, ils ont  s’adapter.  

L’organisation le travail d’équipe à distance.

Qu’on se le dise, elle est loin l’image du geek qui joue seul dans sa chambre. Aujourd’hui, le travail d’équipe est une valeur sacrée chez les développeurs. Et la première question que se sont posés les développeurs était la confidentialité des données client et donc le bon VPN.

La grande majorité des Insiders estime que la mise en place des VPN a été plutôt efficace, car créée en interne par les sociétés, une minorité a dû passer outre cette solution.  

Autre problème, même si moins récurrent chez nos développeurs, l’outillage maison. Et oui, tout le monde ne possède pas un ordinateur suffisamment puissant pour coder depuis chez lui (bien que ce soit très rare) ou pouvait avoir eu tout au moins un problème avec ce dernier juste avant le confinement. Si cela n’a pas affecté nos Insidersnous vous conseillons de toujours vérifier auprès de votre société si cette dernière peut vous fournir du matériel en cas de télétravail prolongé.  

Et la communication alors ? Et oui, l’humain est tout aussi important dans la réussite d’un projet que le talent de chacun. Une fois encore les solutions sont nombreuses chez nos Insiders pour palier à ce manque d’échange. Qu’il s’agisse de coder en binôme avec les outils de partage d’écran classiques (retrouver notre liste d’outils à la fin de l’article), de garder des rituels comme les daily meeting ou de garder une cohésion d’équipe par téléphone, chacun a vécu un confinement différent. Et cela dépendait notamment de la taille des équipes et des rituels de chacune.

Dans les équipes de 20 à 30 personnes, la priorité était à l’adaptabilité horaire. Par exemple, il était possible pour les développeurs de travailler sur une amplitude horaire de 6h à 22h tout en assurant de rester présent lors des daily meeting. Chacun après devait s’assurer d’avoir fait remonter le maximum d’informations et que tout à chacun les aient en sa possession afin que les échanges restants puissent se limiter au applications habituelles, Teams ou Slack notamment. C’est donc tout naturellement que tous tombent d’accord sur un point : c’est la synergie naturelle créée au préalable en présentiel qui facilite les échanges. Chacun assumera de son côté ses préférences sur les outils à utiliser et acceptera de s’adapter aux demandes et besoins de ses collègues. 

Lorsque quelques-uns se voyaient offrir la possibilité de travailler de manière flexible – dès 6h du matin ou jusqu’à 22h selon leurs désirs, d’autres étaient eux contraints de respecter les horaires de bureau. Ces décisions ont eu un impact différent selon les motivations et les besoins de chacun, mais nul doute que le fait de garder un rythme à aider la majorité d’entre eux à garder une certaine “consistance de travail, une envie de continuer à avancer rapidement. 

Une distinction vie privée, vie professionnelle, compliquée ?

Lorsqu’on parle télétravail, on parle individualité. Et pour chaque personne, des contraintes différentes. Les principales de ses contraintes relayées par les Insiders se retrouve dans une diminution de la créativité et de l’intérêt, du temps, porté aux projets personnels. Plusieurs de nos développeurs ont ainsi ressenti fortement le fait que l’environnement de travail poussait à faire des horaires décalées  et notamment en soirée  et ne leur permettait plus de s’octroyer le temps nécessaire à leurs projets personnels. Manque de temps, plus de changement d’environnement (bureau dans le salon) sont autant de raisons qui en ont poussé certains à mettre en berne leurs activités parallèles.

Viennent ensuite les nombreux problèmes de concentration dues à des bruits parasites provenant d’un environnement familial bruyant ou simplement d’une mauvaise isolation des locaux. Si la distinction entre vie privée et vie professionnelle a été dure à vivre, elle n’en est pas moins restée une véritable expérience pour la majorité des Insiders qui ont pu acquérir une vision différente du télétravail que celle qu’ils possédaient. 

Les meilleurs outils pour un travail de qualité depuis chez soi

Aaah, la communication à distance, un régal n’est-ce pas ? Pas pour tout le monde. 

Au sein d’une équipe en présentiel, les outils de communication sont déjà très importants, mais dans une moindre mesure puisque la possibilité d’échanger en physique avec ses collègues est présente.  

Dès lors que les classiques Slack, Teams ou Skype ne suffisent plus à assurer une qualité d’échange et de remontée de l’information suffisante, il a été primordiale d’adapter  selon le défi  les outils. Le retour des Insiders a tout de même permis de démontrer que ces trois grands noms ont été d’une grande aide lors des besoins de travail en binôme, avec leur fonctionnalité de partage d’écran. 

Premier défi et pas des moindres, réussir à faire perdurer les daily meeting et instaurer de nouveaux rituels. Pour ce faire, un de nos Insiders et son équipe se sont lancés dans l’aventure reetro.io, “une plateforme de collaboration permettant de faire des rétrospectives polyvalentes pour les équipes agiles. Véritable réussite au demeurant, l’utilisation des plateformes collaboratives comme Slack et Teams n’ont d’ailleurs pas eu de répit puisque 100% de nos collaborateurs utilisaient l’une des deux. Un des problèmes les plus remonté reste le fait d’une lenteur dans la transmission des informations sur des segments traditionnels, post-it notamment. En effet, nombreux sont ceux qui s’habituent à un fonctionnement rapide, debout, ou le débat est primordial. Le fait de devoir être le plus rapide à donner son avis ou à apporter son idée risque de refreiner le moral de certain.  

Mais, à chaque problème sa solution : 

Vous êtes adeptes de la méthode planning poker et vous ne saviez pas comment continuer à travailler à distance et à partager vos estimations avec vos collègues ? Un conseil gratuit pour une plateforme pratique : l’utilisation d’Hajitsu, une plateforme de vote online se basant sur le principe du planning poker scrumEn cumulant ces plateformes avec quelques appels et autres visio, le côté humain s’associe aux techniques traditionnelles d’échange pour donner l’impression que rien n’a changé, hormis votre canapé de bureau.  

L’ancestrale idée du bâton de parole est aussi revenu de nombreuses fois lors de nos discussions. Et oui, c’est assez évident, les appels à un groupe nombreux sont compliqués à gérer en temps de questions/réponses. C’est ainsi que les deux outils susnommés sont parfaits pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice et ne pas se sentir désarçonner lors de nouvelles demandes, nouveaux sprints. Il faut que chacun puisse bénéficier d’une aide rapide et surtout d’une visibilité globale sur les avancées du projet, ce que ne permettent malheureusement pas les plateformes comme Teams qui oblige à remonter toute la discussion pour avoir l’ensemble des informations.

Comme nous l’ont répété trois de nos consultants, la mort du débat c’est l’assurance d’un projet qui ne sera plus d’intérêts communs et les risques sont grands d’une démotivation. Heureusement, de l’avis de tous, les entités professionnelles chez lesquelles ils sont en mission ont réussi à créer un tissu de plateformes à même d’assurer le service.  

Présentiel ou télétravail, un bilan partagé

Nous avons effectué un sondage toujours auprès des Insiders pour connaître, après ces trois mois d’échauffement, leurs préférences lorsqu’il s’agit de continuer le télétravail ou en présentiel. Pour la très grande majorité, le principal problème du télétravail est le manque de distanciation entre l’espace privée et l’espace professionnel. Pour cette même frange de nos développeurs, le télétravail ne doit aujourd’hui répondre qu’à un besoin ponctuel et ne peut définir un nouveau cadre de travail à part entière. Pour chaque interrogé, il s’est avéré que les contraintes étaient différentes. 

Ceux ayant une famille avec enfant préférant souvent le télétravail pour pouvoir s’en occuper, d’autres n’ayant pas l’espace nécessaire chez eux préférant le présentiel, ou encore les problèmes de connexion, les besoins humains de se retrouver.  

60% préfèrent ne garder qu’un jour de télétravail par semaine (de préférence en milieu de semaine pour rompre la monotonie). 

20apprécierait rythmer leur semaine par deux jours de télétravail (de préférence en début et fin de semaine) pour pouvoir privilégier un peu plus leurs projets personnels. 

5% ne préfèrent pas avoir de nouveau affaire au télétravail 

15% ont si bien vécu leur expérience qu’il serait prêt à partir sur une semaine complète en télétravail 

Finalement, les contraintes de chacun étant différentes, c’est avant tout une nouvelle flexibilité qui est en demande chez les développeurs. Le télétravail doit être une option envisageable et accessible plus facilement qu’avant. Il a été prouvé que les outils nécessaires à un travail de qualité à domicile sont disponibles, que la confiance entre les différents acteurs du projet est établie. Le mot clé est donc : la flexibilité. Et c’est cette fois-ci aux entreprises de permettre justement une adaptabilité dans le fonctionnement de chacun des développeurs. 

Voici une liste non-exhaustive des outils favoris des Insiders pour un télétravail de qualité : 

Messagerie & partage d’écran :  

  • Teams 
  • Slack 
  • Skype 

 

Daily meeting & brainstorming 

  • Reetro.io 
  • Mural 

 

Planning Poker : 

  • Hajitsu 

 

Classiques :  

  • Téléphone 
  • Whatsapp 
  • Mailing 
  • Notes vocales 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *